C'est dans les moments les plus difficiles que l'unité du Am Israël atteint les plus hauts sommets!

N'as-tu jamais réalisé que c'est lorsque l'antisémitisme devient fort que notre unité, notre détermination pour notre peuple et le souhait de Machia'h de venir est le plus puissant, de la part des religieux, comme des non-religieux?



Bereshit 32: 11-12:


״הַצִּילֵ֥נִי נָ֛א מִיַּ֥ד אָחִ֖י מִיַּ֣ד עֵשָׂ֑ו״


«Maintenant, délivre-moi de la main de mon frère, de la main d'Esav»

Bereshit 27:21-22:

״הַצִּילֵ֥נִי נָ֛א מִיַּ֥ד אָחִ֖י מִיַּ֣ד עֵשָׂ֑ו כִּֽי־יָרֵ֤א אָנֹכִי֙ אֹתֹ֔ו פֶּן־יָבֹ֣וא וְהִכַּ֔נִי אֵ֖ם עַל־בָּנִֽים׃״


"La voix est la voix de Yaacov, mais les mains sont les mains d'Esav"

Yaacov avait besoin de se souvenir de ce que son père Itzhak savait déjà. La mission divine placée sur Yaacov et ses descendants nécessitait les «mains» d'une action puissante et décisive, combinée à la «voix» de l'aspiration spirituelle et de la foi.

Face au mal et à la rage meurtrière, il faut adapter les «mains puissantes et décisives d'Esav» pour agir avec la sensibilité et la vision de «la voix de Yaacov».

Et dans notre vie de tous les jours, en tant qu'enfant, en tant qu'adolescent, en tant qu'adulte, il est facile d'oublier la raison pour laquelle nous sommes sur Terre.

Quand nous essayons d'être comme les autres nations, de s'assimiler, de faire comme tout le monde (acheter le dernier jean à la mode, aller manger un fish chez McDonald's, regarder Koh-Lanta Shabbat...) Essav nous rappellera toujours que nous ne le sommes pas, peut-être même de manière violente.


Parce que quand Israël se perd, la main d'Essav frappera pour nous ramener. C’est notre rappel de qui nous sommes vraiment.


On ne peut pas être compatissant envers les terroristes qui viennent nous tuer. Mais au-delà du mal, nous devons voir quel est vraiment le plan de Hachem.

Et celui qui ne veut pas entendre n’entendra pas. Celui qui ne veut pas voir les actions de D.ieu ne les verra pas. Les Palestiniens et leurs partisans ne veulent pas entendre ce que nous avons à dire, même si nous pouvons leur donner les meilleures preuves de notre innocence.

«Après le tremblement de terre, le feu, mais l'Éternel n'était pas dans le feu. Et après le feu, un doux murmure »(Rois 1, 19:12)


« וְאַחַ֤ר הָרַ֙עַשׁ֙ אֵ֔שׁ לֹ֥א בָאֵ֖שׁ יְהוָ֑ה וְאַחַ֣ר הָאֵ֔שׁ קֹ֖ול דְּמָמָ֥ה דַקָּֽה׃ »

Élie, qui est sur le mont Horev, se tient là où Moïse se tenait autrefois et il voit devant lui un tourbillon brisant des roches, écrasant des montagnes, mais D.ieu n'est pas dans le tourbillon. Et puis il y a un violent tremblement de terre - mais D.ieu n'est pas dans le tremblement de terre. Puis il voit un feu - mais D.ieu n'est pas dans le feu. Enfin, il entend un kol demama daka - et c'est là que D.ieu est. Kol demama daka est généralement traduit par «une petite voix calme». Une traduction exacte serait «le son d’un mince silence».

Qu'est-ce qu'un kol demama daka? Une voix que tu n'entends que si tu écoutes.




Rendez-vous Mercredi 26 Mai à 20h pour le prochain post!


L'équipe Cteen Mag France